Laos
Créez votre voyage

    Religion et croyances au Laos

    La religion est un élément des plus fondamentaux au Laos. Le bouddhisme, religion majoritaire (60% de la population) imprègne la culture et le mode de vie de chacun. Rappelons que le symbole du pays, le Pha That Luang, est une stupa dorée, élément commémoratif de la mort de Bouddha. Cette croyance venue d'Inde s'est imposée entre le 14ème et le 17ème siècle face à l'animisme et le brahmanisme. Comme en Thaïlande et au Cambodge, il s'agit d'un bouddhisme dit « du petit véhicule », ouvert et tolérant. En règle générale, les Laotiens vont au moins une fois par semaine au vat pour prier et déposer des offrandes et de l'encens. Afin d'être un bon croyant, tout homme doit devenir moine au moins une fois dans sa vie. Contrairement au catholicisme ou à l'islam, on peut être moine de façon éphémère. De nombreux jeunes Laotiens, avant de s'engager dans la vie active, passent 3 mois dans un vat pour s'accorder du « mérite » pour leur vie future.

    L'animisme au Laos

    L'animisme est la principale croyance non bouddhiste. Souvent pratiquée par les ethnies minoritaires, le culte des Phi prône les esprits de la montagne, de la terre, de la pierre, de la forêt. Bien que cette pratique soit proscrite par l'état, elle cohabite parfaitement avec le bouddhisme. Le Vat Si Muang, à Vientiane, est le parfait exemple de cette entente : l'image centrale n'est pas une représentation de Buddha mais l'esprit gardien de la ville.

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser